Régulation des émotions et épuisement professionnel chez les médecins : revue systématique
Emotion regulation and burnout in doctors : a systematic review

G. Jackson-Koku, P. Grime Occupational medecine 2019, vol 69, n°1, pp. 9-21. Bibliographie.

Le syndrome d’épuisement professionnel est un problème de santé envahissant qui affecte de nombreux médecins à différentes étapes de leur carrière. Caractérisé par un épuisement émotionnel, une dépersonnalisation et une diminution du sentiment d’accomplissement personnel, il peut entraîner des conséquences personnelles et professionnelles, mettant en péril la qualité des soins donnés aux patients.
La régulation des émotions décrit la capacité à auto-moduler ses émotions pour obtenir des résultats émotionnels souhaités. La théorie de l’intelligence émotionnelle suggère que les compétences de régulation des émotions facilitent le maintien des émotions appropriées réduisant ou adoptant les émotions non désirées pour soi-même et pour les autres. La régulation des émotions est généralement automatique mais peut être contrôlée par l’apprentissage de stratégies.
Il est prouvé que les individus stressés au travail sont moins aptes à réguler à la baisse leurs émotions négatives.
Cet article anglais effectue une revue systématique des études sur le rôle de la régulation des émotions dans l’épuisement professionnel chez les médecins.
Quatre bases de données en ligne (Psych Info 1833-2017, Medline 1928-2017, Scopus 1960-2017 et Embase 1974-2017) ont été consultées en août 2017. Les recherches ont renvoyé sur 15 539 citations puis au bout du compte 12 295 citations (exclusion des doublons). Après sélection sur les titres et sur les résumés, 12 273 citations ont été exclues. Vingt deux articles en texte intégral ont été lus et huit ont été exclus pour cause d’inéligibilité. Les résultats ont été synthétisés à l’aide d’une analyse descriptive et présentés selon des thèmes pertinents.

Une relation corrélative a été observée entre la régulation des émotions et l’épuisement professionnel chez les médecins. Les résultats ont également indiqué que l’utilisation d’auto-régulation ou l’apprentissage de compétences en matière de régulation des émotions telle que la pleine conscience, étaient associées à une réduction de l’épuisement professionnel.
La régulation des émotions est une variable psychologique importante en association avec l’épuisement professionnel.

(publié le 12 décembre 2019)