Altération centrale et périphérique de l’audition induite par l’exposition professionnelle aux solvants organiques

Peripheral and central auditory dysfunction induced by occupational exposure to organic solvents A Fuente, M Slade, T Taylor, T Morata, R Keith, J Sparer, P Rabinowitz Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2009, vol.51, N°10, pages 1202-1211. Bibliographie.
L’objectif de cette enquête américaine était d’examiner les effets de l’exposition aux solvants sur la fonction auditive, au moyen d’une batterie de tests audiologiques, dans une population non exposée professionnellement à des niveaux élevés de bruit. Cent dix travailleurs d’une usine de revêtement imperméabilisant par application des polyuréthanes ont été étudiés. Les postes dans l’usine ont été classés en trois niveaux d’exposition aux solvants. Le statut auditif a été évalué au moyen d’une batterie de tests comprenant la recherche des seuils d’audition des sons purs (sur les fréquences de 500 à 8000 Hz), la recherche des seuils auditifs pour les hautes fréquences (12000 et 16000 Hz) , et le seuil dichotomique d’audition mesuré par un test dichotomique chiffré (audiogramme tonal ). Des modèles de régression logistique linéaire multiple ont été créés pour explorer l’association éventuelle entre l’exposition aux solvants et chacun des résultats des test auditifs. Des associations significatives entre l’exposition aux solvants et les résultats des trois tests auditifs ont été trouvées. En conclusion, l’exposition professionnelle aux solvants peut induire une altération de l’audition à la fois centrale et périphérique. Le test dichotomique chiffré (audiogramme) semble être un outil sensible pour dépister la baisse de l’audition centrale associée avec l’exposition aux solvants. Les programmes de prévention de la perte auditive peuvent utiliser cet outil pour la surveillance de l’audition des travailleurs exposés aux solvants.
(publié le 15 juin 2010)