Exposition professionnelle aux solvants chlorés et aux solvants pétroliers et mycosis fongoïde
Occupational exposure to chlorinated and petorleum solvents and mycosis fungoides

M. Morales-Suárez-Varela, J. Olsen, S. Villeneuve, P. Johansen, L. Kaerlev, A. Llopis-González, G. Wingren, L. Hardell, W.Ahrens, A. Stang, F. Merletti, G. Gorini, J.J. Aurrekoetxea, J. Févotte, D. Cyr, P. Guénel Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2013, vol 55, n°8, pages 924-931. Bibliographie.

Cette enquête européenne avait pour objectif d’évaluer l’association potentielle entre l’exposition professionnelle aux solvants pétroliers et chlorés et le mycosis fongoïde (MF). Un questionnaire sur l’histoire professionnelle au cours de la vie entière a été administré auprès de 100 patients ayant un MF et 2 846 sujets référents. Les odds ratios (ORs) ont été calculés comme la mesure de l’association entre l’exposition à chaque solvant spécifique et le MF.

Dans l’échantillon total et chez les hommes, les cas et les référents ne différaient pas vis-à-vis de l’exposition à chacun des solvants étudiés. Chez les femmes, une association avec le MF a été vue pour le niveau le plus élevé de l’exposition estimée au perchloréthylène (OR = 11,38 ; intervalle de confiance à 95 % : 1,04 à 124,85) et pour l’exposition inférieure à la médiane au kérosène/fuel/gasoil (OR = 8,53 ; intervalle de confiance à 95 % : 1,11 à 65,62).

En conclusion, ces résultats ne fournissent pas de preuve conclusive que cette exposition aux solvants puisse augmenter le risque de MF, du fait qu’ils n’ont pas été retrouvés chez les hommes.

(publié le 30 janvier 2014)