Incidence du cancer de la vessie chez des travailleurs exposés à l’ortho-toluidine, à l’aniline et au nitrobenzène dans une usine de production de caoutchouc
Bladder cancer incidence among workers exposed to o-toluidine, aniline and nitrobenzene at a rubber chemical manufacturing plant

T. Carreón, M. Hein, K. Hanley, S. Viet, A. Ruder Occupational and Environmental Medicine, 2014, vol 71, n°3, pages 175-182. Bibliographie.

Une recherche antérieure avait trouvé une augmentation de l’incidence du cancer de la vessie chez des travailleurs d’une usine de production de caoutchouc de l’Etat de New-York (USA) qui utilisait de l’ortho-toluidine, de l’aniline et du nitrobenzène. La cohorte a été étendue afin d’inclure des travailleurs supplémentaires (n = 1 875) et mise à jour jusqu’en 2007 pour évaluer le cancer de la vessie avec une caractérisation améliorée de l’exposition. Les histoires professionnelles ont été mises à jour et les catégories et niveaux d’exposition ont été développés pour l’ortho-toluidine, l’aniline et le nitrobenzène combinés. Les cancers incidents ont été identifiés par croisement avec les registres du cancer de six états. Le lieu de résidence dépendant de la durée passée dans les régions d’enregistrement des cancers a été déterminé. Les ratios d’incidence standardisés (SIR) et les ratios de taux standardisés pour le cancer de la vessie ont été calculés par catégorie d’exposition et par quartiles de niveaux d’exposition cumulée pour différentes tranches de durée d’exposition. La régression de Cox a été utilisée pour modéliser l’incidence du cancer de la vessie avec la tranche de durée d’exposition cumulée estimée, en ajustant pour les facteurs de confusion. Il a été recouru à des méthodes indirectes pour prendre en compte le tabagisme.

Un excès de cancer de la vessie a été observé par rapport à la population générale de l’Etat de New-York (SIR = 2,87 ; IC 95 % 2,02 à 3,96), avec des augmentations plus élevées chez les travailleurs les plus exposés (exposition modérée/exposition élevée) (SIR = 3,90 ; IC 95 % 2,57 à 5,68), et dans le quartile d’exposition cumulée le plus élevé (SIR = 6,13 ; IC 95 % 2,80 à 11,6, pour la tranche de 10 ans d’exposition). Les taux de cancer de la vessie augmentaient significativement avec la tranche d’exposition cumulée estimée (tranche de 10 ans d’exposition). Le tabagisme intervenait seulement pour une augmentation estimée de 8 % de l’incidence du cancer de la vessie.

En conclusion, l’incidence du cancer de la vessie reste élevée dans cette cohorte et est significativement associée avec l’exposition cumulée estimée. Les résultats sont cohérents avec les résultats antérieurs de cette cohorte et d’autres cohortes. Malgré des expositions concurrentes avec d’autres produits chimiques, les Auteurs américains considèrent l’ortho-toluidine comme la responsable la plus probable de l’augmentation de l’incidence du cancer de la vessie et ils recommandent un ré-examen des valeurs limites d’exposition.

(publié le 2 octobre 2014)