Les dangers des nanoparticules et nano-objets

D. Charpentier Préventique, 2012, n°122, pp.46-48
Qu’en est-il des dangers des nanoparticules ?
En attendant une réglementation spécifique, l’Ineris (Institut national de l’environnement industriel et des risques) a pris l’initiative de proposer une démarche de certification volontaire visant à renforcer la sécurité au poste de travail par la formation qualifiante des intervenants.
Cette certification (Nano-Cert) se traduit par une attestation individuelle valable 3 ans, reconnaissant un niveau de connaissance approprié pour les personnes intervenant à des postes de travail, conformément au référentiel. Cette attestation concerne les opérateurs "nano" qui travaillent en présence des nanoparticules et les préventeurs qui définissent les règles et les consignes de sécurité en présence de nanoparticules.
Suite à la qualification des personnes, une certification des meilleures techniques disponibles pour la protection collective des opérateurs a été engagée en 2011 visant à quantifier les niveaux de performance de manière à adapter les équipements de protection aux risques. Cette performance globale est classée en quatre catégories, et pour chacune d’entre elles, la performance comprend une exigence de confinement, une exigence de propreté des surfaces et une exigence de sécurité fonctionnelle.
Un guide méthodologique pour la caractérisation de l’environnement sera prochainement mis en ligne sur le site de l’Ineris : www.ineris.fr
(publié le 23 août 2012)