Outil de dépistage de l’intolérance environnementale idiopathique ou hypersensibilité chimique multiple.

A propos de la traduction française du Quick Environmental Exposure Sensitivity Inventory (QEESI) D. Asselain, F. Conso, F. Lauriac, L. Benfesa-Colas, D. Choudat Archives des Maladies Professionnelles et de l’Environnement, 2010, vol.71, n°4, pp.695-700. Bibliographie.
L’intolérance environnementale idiopathique (IEI) ou hypersensibilité chimique multiple se définit comme "une pathologie acquise caractérisée par des symptômes récurrents concernant de nombreuses sphères du corps, consécutive à une exposition avérée à de multiples composés chimiques de natures très variées, à des niveaux d’exposition bien en deçà de ceux causant des effets nocifs dans la population générale" sans qu’aucune anomalie physiologique pouvant expliquer ces symptômes ne puisse être mise en évidence.
La prévalence de l’IEI aux Etats-Unis est approximativement de 1 à 4%.
Il existe des outils diagnostiques établis à l’occasion d’une conférence de consensus tenue par l’American College of Occupational and Environmental Medicine tel que le Quick Environmental Exposure and Sensitivity Index (QEESI) développé et validé en langue anglaise.
Les auteurs ont eu l’idée de proposer une version française de cet outil, traduction effectuée avec l’aide d’un traducteur professionnel et approuvée après traduction inverse par CS. Miller, auteur du questionnaire original.
Cette traduction française est téléchargeable gratuitement en ligne sur le site http://www.drclaudiamiller.com
Il est bien admis que l’administration de ce questionnaire si elle permet d’obtenir un "profil" des patients souffrant d’IEI et de suivre l’évolution des symptômes au cours du temps, ne dispense pas d’un interrogatoire assorti d’un examen clinique soigneux afin d’éliminer toute autre pathologie psychiatrique ou organique.
Les auteurs préconisent que soit réalisée à court ou moyen terme une évaluation quantitative du questionnaire traduit, afin de vérifier qu’administré à la population française, celui-ci conserve ses qualités psychométriques : fiabilité, validité et stabilité dans le temps.
(publié le 9 décembre 2010)