Une nouvelle approche pour la qualification et la quantification des hydrocarbures aromatiques monocycliques (HAM) dans l’atmosphère des lieux de travail

B. Galland, J. Henrad, P. Martin, T.H. Tran-Thi, S. Crunaire, C. Rivron Hygiène et sécurité du travail, 2010, n°218, p.45-50. Bibliographie.
Pour doser et quantifier la concentration des polluants dans l’atmosphère des lieux de travail, on recourt aux prélèvements des substances recherchées via un support puis une analyse en laboratoire permet de quantifier les polluants en présence. Ces techniques nécessitent une durée d’échantillonnage de plusieurs dizaines ou centaines de minutes et les résultats ne sont obtenus que plusieurs jours plus tard.
Il existe également des détecteurs en temps réel susceptibles de suivre en continu l’exposition d’un salarié. mais le matériel est peu fiable.
Le concept d’un nouveau type d’analyseur temps réel, basé sur les recherches d’un laboratoire CEA/CNRS a été validé par l’INRS. Les résultats obtenus permettent d’espérer disposer, d’ici 2 à 3 ans, d’un prototype transportable de mesure de la concentration en aromatiques monocycliques en temps quasi-réel.
(publié le 13 juillet 2010)