Recyclage des piles et accumulateurs portables
Biométrologie des expositions aux métaux

O. Hanser Hygiène et Sécurité du travail, 2020, n°261, pp. 42-50. Bibliographie

Le recyclage des piles et accumulateurs portables (PA) nécessite différents procédés :

  • le tri effectué manuellement sur un tapis roulant,
  • le démontage et broyage qui permet de réduire les éléments volumineux,
  • le traitement selon quatre procédés : distillation, fusion des batteries au plomb, pyrométallurgie et hydrométallurgie.

Bien que la réglementation évolue régulièrement, de nombreux métaux toxiques sont encore utilisés dans la fabrication des PA : mercure, cobalt, manganèse, nickel, cadmium, plomb, lithium.
Afin d’évaluer l’exposition à ces métaux chez les opérateurs, l’INRS a mené une étude entre 2017 et 2019 basée sur une approche biométrologique.
L’étude a porté sur 87 opérateurs volontaires (64 hommes et 23 femmes). Elle s’est appuyée sur un questionnaire permettant d’inventorier les sources d’exposition aux métaux dans l’environnement professionnel et personnel, des prélèvements atmosphériques individuels et des recueils urinaires en début et fin de poste durant cinq jours consécutifs.
La valeur limite d’exposition professionnelle a été dépassée pour quatre des métaux dosés : cadmium, cobalt, nickel et manganèse. Si les concentrations en nickel et manganèse sont globalement maîtrisées, les concentrations en cadmium et cobalt atmosphériques sont toutes supérieures à leur VLEP-8H avec des maxima mesurés 250 fois supérieurs aux valeurs réglementaires.
Les mesures urinaires ont atteint des valeurs parfois préoccupantes pour le cadmium.
Il semble que les mesures de prévention prises dans les entreprises ne soient pas suffisantes, notamment lors de certaines opérations particulièrement polluantes.
Dès lors, des mesures de prévention s’imposent : réduction des émissions par captage, confinement des ateliers de traitement, port d’équipements de protection individuelle.
Un suivi biométrologique s’avère un outil efficace notamment en ce qui concerne le cadmium, le cobalt, le nickel et le manganèse.

(publié le 22 avril 2021)